La plateforme recensant les moyens numériques disponibles pour l'Éducation Nationale

L’Éducation Nationale a ouvert un site web recensant les différents services numériques qu’elle a mis en place pour parer à la situation actuelle: https://apps.education.fr/

Actuellement, les logiciels suivant ont l’air déployés:

  • Jitsi Meet pour de la visio en petit nombre;
  • Nextcloud pour de l’échange de documents;
  • Peertube pour du partage de vidéos;
  • Etherpad pour de l’édition collaborative de texte (comme les pads AliENS);
  • Discourse, pour servir de forum (logiciel utilisé par ce forum);
  • Un moteur de blog dont je n’ai pas le nom, mais très probablement Wordpress.

Ce sont tous des logiciels libres ! Et qui ont l’air de fonctionner en instances par académie.

La seule chose regrettable: le bandeau en haut du site qui précise:

Les services proposés sur la plateforme apps.education.fr sont temporaires afin de répondre aux demandes dans le cadre de la situation sanitaire actuelle

C’est dommage: ces plateformes, me semble-t-il, répondent à un vrai besoin, et les rendre permanente ne coûterait pas si cher que ça quand on compare ce coût avec le coût d’autres mesures « d’éducation » (comme le SNU).

Je rebondis sur le caractère temporaire de la mesure: je me suis fait exactement la même réflexion, mais à propos d’une chose un peu différente.

L’éditeur public en accès ouvert le plus important du monde francophone, OpenEdition, a annoncé il y a quelques semaines une ouverture de beaucoup de ressources, livres et articles, de façon temporaire.

Est-ce qu’il va vraiment y avoir retour en arrière après ?

Pour l’EN, ils sont déjà liés par contrat avec des grands méchants non ? Et si c’est comme pour le reste de l’administration, la mode est malheureusement à l’externalisation ou à l’idée que le privé, c’est forcément plus efficace…

Après, une des conséquences possibles de cette « version d’essai temporaire », c’est une prise de conscience des utilisateurices et des académies qu’il y a un réel besoin pour ce genre de service. Et si cet essai temporaire est concluent, ça peut servir de point de départ d’une discussion sur la mise en place de quelque chose de plus pérenne.

1 J'aime